Teddy School

Une école étrange... Des peluches vivantes... Un pensionnat... Venez, donnez moi la main, je vous emmène dans un endroit que vous allez aimer..!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Akiko Yoshida

Aller en bas 
AuteurMessage
Akiko Yoshida
○.Membre/Fiche à Faire.○

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Akiko Yoshida   Lun 26 Jan - 8:04

¤ VOUS ! ¤

# Nom : YOSHIDA
# Prénom : Akiko
# Autre(s) prénom(s) : Akiko &... C'est tout *w*
# Age (entre 13&18 ans) : 16 ans
# Féminin ou Masculin : Bah... C'est une fille ^w^
# Nationalité : Japonaise
# Elève, professeur ou membre du personnel : Elève
# Description physique : Le physique d'Akiko? Vous n'avez pas choisi le morceau le plus facile. Car c'est un sacré morceau, cette Akiko ! Avec ses longs... Blanc aux reflets roses -_-"
Non, non, elle n'a pas plus de 80 ans, sa peau en témoigne mais, c'est comme ça, elle est née ainsi. Mais ce qui trouble tout le monde, c'est son regard. Il est d'un bleu, mais d'un bleu ! Comme le lagon d'une ile du Pacifique ! Mais dans son visage à peau pâle, elle a plutôt l'air d'un ange que d'un ilot. De corps? A bah de corps, c'est à vous de voir, hein? Mais c'est un sacré bout de fille ! Akiko a un ventre plat. Pas creux, pas ronds, plat. Le genre dont toute les filles rêve. Comble d'injustice, elle n'a rien fait pour l'avoir ! Et oui, il est venue tout seul, alors qu'elle a quand même tendance au chocolat. Mais elle mange équilibrer. Quand elle y pense...
Donc, oui elle est mince. Et puis en plus, c'est qu'elle a de la poitrine la demoiselle ! Vous me direz, à quinze ans, c'est logique, mais quand même... C'est très dévellopé ! Pas trop, hein, mais assez pour faire fantasmé certain garçon. Quant à ses bras, ils ont une grâce... Comme touché par Dieu ! En fait la grâce, c'est pas seulement ses bras, aussi menu soit-il, c'est tout son corps ! Quand elle bouge, c'est toujours avec douceur et naturel. Et parlons d'un détail important. Son sourire ! Il est si doux, si apaisant, que s'en est troublant. Quand ses fines lèvres couleurs pêche s'étirent, c'est un bonheur partager par tout ceux autour d'elle.
Mais autre chose : ses joues, se tintent facilement de rose. Et même carrément de rouge quand c'est trop embarrassant pour elle.
En une phrase, c'est une beauté fragile.
Quoi? Comment ça c'est long? Je vous avez dit que c'était un sacré morceau, non? Bon alors, ne vous plaignez pas, mes chers amis !
# Description morale : Ah la la... Dis-donc, vous tenez tant que ça à tout savoir de Akiko? Je ne suis pourtant pas sur que ce soit bon pour vos petites têtes... Quoi? Mais non, je n'ai pas dit que vous étiez bête ! Allez taisez-vous et écoutez-moi...
Akiko en quelque mots. Timide, douce, rebelle et peut être même forte de caractère.
Timide, oui car c'est la plus fragile, la plus seule. Elle est d'une grande timidité, presque maladive. S'exprimer en public? Quelle horreur pour Akiko ! Non, le mieux, c'est d'attendre. Attendre que ça passe, parcequ'elle sait, qu'un jour, oui, un jour, elle aura le courage, celui de se relever, de montrer qu'elle n'est pas si faible, que même si elle est timide, elle est aussi très endurante.
Douce? Ah ça, vous ne vous trompez pas ! C'est le meilleur mots qui la décrit. Très compréhensive, elle sait écouter, comprendre et aider. Choisir ses mots, c'est si simple pour celle qui cherche ses réponses, qui ne dit rien au hasard. Elle ausi douce que fragile, c'est ce qui fait son "charme" naturel...
Rebelle, c'est vrai... Mais que à l'intérieur ! Akiko est du genre à tout garder pour elle, et, si elle passe pour quelqu'un de silancieux, elle n'en pense pas moins.

# Biographie : Mon Dieu, que vous etes têtu ! Je vous ai dit que cette pauvre petite n'est pas très interressante mais il faut avouer que son histoire vaut le détour. Mais je ne sais pas si je doit vous le dire... Rho, aller, je suis dans un bon jour donc, je vous livre mon secret...
Une ruelle sombre dans une
ville du Japon, par une nuit d’automne. On entend des pleurs
d’enfant, des bruits de pas qui s’éloignent à la hâte. Dans cette
ruelle sombre, une jeune fille de 15 ans a abandonné le bébé qu’elle
vient de mettre au monde. La fillette est allongée par terre, à même le
sol. Ses cris alertent un homme qui passait par là pour rentrer chez
lui. Il découvre le bébé, qui hurle à pleins poumons. Il l’emmène au
commissariat le plus proche, puis on la confie à l’orphelinat de la
ville. On lui donne à manger, on l’habille, on la berce. La petite
fille découvre un semblant d’amour.

Quelques semaines plus
tard. La petite fille est pleine de vie, elle grandit. Une famille
arrive à l’orphelinat. Ils viennent de se marier, veulent adopter un
enfant. Il découvre la petite fille, toute souriante devant ceux
qu’elle considère comme ses nouveaux parents. Le couple la choisi, ils
l’emmènent avec eux dans leur maison, à quelques kilomètres de la
ville. Ils lui donnent un prénom : Akiko. Sa mère est institutrice, son père
travaille dans le bâtiment. La petite fille grandit entouré d’amour. Un
jour de printemps, alors qu’elle joue dehors, sa mère lui annonce
qu’elle va avoir un petit frère. Akiko est heureuse, elle attend ce petit
frère avec impatience. Elle a 9 ans.

Quelques mois plus tard.
Elle est réveillée en pleine nuit par sa mère. Celle-ci va accoucher.
La petite fille s’habille, attrape la peluche qu’elle compte offrir à
son petit frère et suit ses parents jusqu’à l’hôpital de la ville. Elle
attend plusieurs heures seule, assise sur une chaise, serrant dans ses
bras l’ours en peluche marron. Elle est fatiguée, elle se sent toute
petite dans cette grande salle ou plein de gens attendent aussi. Et la
dame avec une blouse la regarde étrangement, se forçant à sourire pour
la rassurer. Akiko se tasse sur sa chaise, essayant de se faire la plus
petite possible. Elle attend. Elle attend son père qui finalement
revient la voir, au bout de plusieurs heures. Sur son visage, la petite
fille remarque des larmes. Elle n’a jamais vu son père pleurer, pas de
cette façon en tout cas. Elle se lève, et d’une petite voix, demande où
sont sa maman et son petit frère. La seule chose que son père réussit à
faire, c’est la prendre dans ses bras et la serrer fort. Ce n’est que
lorsqu’elle se retrouve devant les cercueils de son frère et de sa mère
qu’elle comprend que désormais, elle sera seule avec son père.

Les
mois passent. Akiko vit seule avec son père qui a du mal à se remettre
de la mort de sa femme. Il enferme sa tristesse dans des bouteilles
d’alcool, il néglige sa fille. Akiko se débrouille comme elle le peu.
Elle n’a que 10 ans mais sait quand même se débrouiller seule pour se
faire à manger et pour aller à l’école. Tous les soirs, elle attend son
père à la sortie de l’école, et comme tous les soirs, il ne vient pas.
La petite fille marche pour rentrer chez elle, dans sa maison en dehors
de la ville, à 5 kilomètres de son école. Quand elle pousse la porte,
comme tous les soirs, elle trouve son père endormi sur le canapé, une
bouteille vide sur la table du salon. Il ne va même plus travailler,
refuse de sortir.

Le printemps revient. Le père se fait renvoyer de son travail. Il doit vendre la maison pour payer ses dettes et
se trouver un appartement en ville. L’appartement est miteux, il est
petit et sale. Malgré tout, du haut de ses 10 ans, Akiko fait en sorte
que sa nouvelle maison ressemble un peu à la précédente, essayant de la
laisser propre lorsqu’elle part pour l’école. Seulement, son père
s’enterre dans son alcool. Il devient violent avec la jeune fille. La
première raclée, Akiko l’a reçu un soir, alors qu’elle avait préparé le
repas pour son père. Celui trouvant que son repas n’avait pas le même
goût que celui que sa défunte femme aurait fait, envoya sa main dans le
visage de la petite fille. D’autres suivirent après celle-ci, obligeant
Akiko à cacher ses bleus et à mentir à ses instituteurs.

Elle
a 12 ans. C’est le soir, Akiko rentre de l’école et à peine a-t-elle
passé la porte que son père la frappe si fort que sa tête rencontre la
table, la laissant évanouie sur le sol. Trop saoul pour se rendre
compte de quoi que ce soit, le père enfile sa veste et va traîner dans
un bar, laissa Akiko saigner sur le carrelage de la cuisine. En sortant
du bar, après avoir avalé plus d’alcool qu’il n’en faut, le père
reprend sa voiture. Il est saoul, c’est l’hiver, les routes sont
glissantes. Il perd le contrôle de son véhicule et s’encastre dans un
camion qui venait en sens inverse, se tuant sur le coup. Les policiers
se rendent chez lui afin de prévenir sa famille. Ils trouvent la petite
fille évanouie au sol, se vidant de son sang.

Quelques jour
plus tard. Akiko se réveille à l’hôpital. Elle se souvient à peine de
ce qui s’est passé. Les médecins lui expliquent qu’elle a été dans un
léger coma suite à sa blessure à la tête. Ils lui apprennent aussi la
mort de son père. Curieusement, la jeune fille ne ressent rien face à
sa mort. Pour elle, son père est mort en même temps que sa mère et son
frère. L’homme qui l’a « élevé » depuis ce jour était comme un inconnu
pour elle. A sa sortie de l’hôpital, elle est confiée une fois encore à
l’orphelinat de la ville. Retour à la case départ.

Akiko
à 16 ans. Cela fait 4 ans qu’elle est à l’orphelinat. Personne n’a
encore voulu l’adopter. Elle est trop renfermée pour ça. Elle ne sais plus ce qu'elle doit faire, fait des
bêtises, se fait constamment punir par les adultes et par la directrice
qu’elle traite sans cesse de vieille peau. A l’école, Akiko est une
bonne élève, seulement elle est un peu rebelle avec les autres élèves,
en particulier les garçons. La directrice, désemparée, décide de l’envoyer à Teddy, pour se débarasser d'une jeune fille trop insolante pour la vieille femme. Elle, elle change, se renferme encore plus, disparait même, n'ayant comme compagnon, que son panda en peluche et l'ours brun qu'elle aurait dû offrir à son frère...


Dernière édition par Akiko Yoshida le Jeu 29 Jan - 3:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Kaori
♣.Fondatrice.♣

avatar

Nombre de messages : 122
Localisation : Dans ton frigo xD
Date d'inscription : 24/11/2008

Carte TD
Age: 26 ♥!
Poste: Professeur
Sac à Dos:

MessageSujet: Re: Akiko Yoshida   Lun 26 Jan - 16:16

    Bienvenue Akiko !

    Malgré le fait que rien n'est présent sur ta fiche, je te souhaite déjà la bienvenue sur Teddy School et j'espère que tu t'y amuseras !
    N'hésites pas si tu as besoin d'informations.

    Et surtout, préviens moi lorsque tu auras terminé !

    Jun.

_________________


Invité, ne tente pas de prendre mon kit que l'on ma fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bearschool.forumactif.org
Akiko Yoshida
○.Membre/Fiche à Faire.○

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Akiko Yoshida   Mar 27 Jan - 7:20

Merci beaucoup ^w^

J'ai fait mon carctère, mon physique, et même mon histoire !
Chui courageuse, hein?
Aller, demain, je la fini, c'est promis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiko Yoshida
○.Membre/Fiche à Faire.○

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Akiko Yoshida   Jeu 29 Jan - 3:28

# Précision :


¤ VOTRE PELUCHE ! ¤



# Prénom : Zero
# Féminin ou Masculin : Mâle
# Race : Panda

# Description physique : Quoi, Vous ne savez pas ce que c'est qu'un panda? Il vous faut VRAIMENT une description? Bon d'accord...
C'est avant tout un ours, de silhouette. Oui, partons du principe que c'est un gros ours blanc. Mais je vous propose d'écouter cette petite légende...
Il
était une fois, il y a très longtemps de cela, des pandas géants qui
étaient alors tout blancs. Ils vivaient pour la plupart dans la
montagne, au milieu d’épaisses forêts de bambou, paisiblement, à l’abri
de tout prédateur. Un jour, un des jeunes du groupe s’aventura par
mégarde en dehors de l’épaisse forêt de bambou, et se retrouva bientôt
nez à nez avec un bien étrange et menaçant animal : un loup. Alors que
l’horrible prédateur s’apprêtait à bondir sur l’innocente créature, une
jeune fille surgit de nulle part et s’interposa aussi rapide que
l’éclair avant que le loup n’ait eu le temps d’atteindre le petit panda
blanc. Malheureusement, la jeune fille périt suite à son acte de
bravoure, provoquant une tristesse extrême chez l’ensemble des pandas
géants venus de tout le royaume afin de payer un dernier hommage à la
courageuse et jeune héroïne.
Dans leur tristesse extrême, les
pandas géants ne purent s’arrêter de pleurer pendant des journées et
des journées entières, essuyant régulièrement les larmes qui coulaient
à flot le long de leurs joues, se bouchant les oreilles afin de ne pas
entendre les pleurs incessants qui s’élevaient de toute la montagne, et
se réconfortant les uns les autres en prenant leurs inconsolables
camarades dans leurs bras. Comme le veut la coutume Chinoise lors des
enterrements, l’ensemble des pandas géants portaient tous autour de
leurs pattes de larges brassards noirs, et laissèrent du coup de
grandes traces partout où ils posèrent leurs pattes, c’est-à-dire
autour des yeux, autour des oreilles, et autour de la taille de leurs
camarades... C’est depuis ce jour que les pandas géants perdirent à
tout jamais leur pelage immaculé, et portèrent pour toujours ces
mystérieuses tâches noires indélébiles autour de leurs yeux, autour de
leurs oreilles, et autour de leur taille… Et c’est donc ainsi que le
panda géant devint noir et blanc.
# Description morale : La morale d'un panda? Non, je vous jure, qu'est ce qu'on eut pas entendre !
Zero a un sacré caractère. Démarrant au quart de tour, il n'est pas du tout comme Akiko. Si elle incarne la douceur, Zero incarne lui, l'impatience, la gloutonnerie et l'égoïsme. Mais ne vous tracassez pas, Akiko travaille son caractère et essaye d'en faire un bon panda. Mais Akiko n'est pas au bout de ses peines ! Car Zero est aussi le plus têtu de tous les animaux inimaginable ! Mais, il sait réconforter Akiko et la rendre heureuse. Pour lui rendre le sourire, rien de tel qu'une pitrerie dont Zero a le secret...

Rencontre/Biographie: Alors qu'Akiko a neuf ans et demi, son père l'emmène faire les courses. Ils sont aussi rayonnant l'un que l'autre, dans les rayon du supermarché !
Et pour causes ! Akiko va avoir un petit frère ! Elle est transporté de joie. Au magasin, elle tombe au rayon peluche.

<< Papa, dit Papa, je peux acheter une pelucha à mon petit frère?

-Mais bien sûr ma chérie !

Alors Akiko cherche et tombe sur un merveilleux ours marron.

-Celui là, Papa !!

-D'accord... Et puisque tu es si sage, vas-y, prends-en un toi aussi...

Akiko sourit à s'en faire éclater les lèvres. Un cadeau. Pour elle ! Elle se met donc en quête du cadeau parfait. Elle fouille, retourne les rayon mal ranger et sors la tête du fond du rayon, victorieuse.

-C'est lui que je veux !!

Son père regarde la peluche tant désirée par la jeune fille. Un panda, qui a tellement trainer dans le rayon qu'il est couvert de poussière et de toile d'araignée. Il n'a pas perdu l'éclat de son pelage, mais reste relativement sale.

-Tu es sur que c'est celui que tu veux? La jolie pieuvre, à coté, tu ne la trouve pas plus belle?

Akiko, avec un air solenel, décrète que c'est CE panda qu'elle veut.
Son père soupire en souriant et la prends par la main et l'emmène vers la caisse. Le caissier regarde la peluche, très sale. Etant donné qu'il n'y a pas de code barre, il se demande combien il peut vendre cette peluche crade. Il appelle le service, qui lui dit que c'est une invendu. Donc, elle est cadeau ! Akiko rayonne de bonheur.

- Eh, Akiko, si on l'appellait Gratis, ta peluche?

-Nan ! Il s'appellera... Zero !!

Le père et la fille rit aux éclats. Akiko serra contre elle Zero et l'autre ours brun.
Elle chuchota à l'oreille de Zero:

-Tu vois, mon Zero, cet ours brun, et bien c'est ton petit frère.....

# Esprit animal : Le panda
# Caractéristiques animales: Il est vif et puissant



¤ INFO ! ¤

# Code : Pensionnat?
# Age : 13 ans
# Comment avez vous découvert le forum ? Le hasard fait bien les choses...
# Et, comment le trouvez vous ? Marvellous ! Le design' est superbe et l'idée original. J'adore !!
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiko Yoshida
○.Membre/Fiche à Faire.○

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Akiko Yoshida   Jeu 29 Jan - 3:36

J'ai... J'ai... J'ai fini ^w^
Alors, alors? Ma fiche vous plait elle? Ô grande Jun?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Kaori
♣.Fondatrice.♣

avatar

Nombre de messages : 122
Localisation : Dans ton frigo xD
Date d'inscription : 24/11/2008

Carte TD
Age: 26 ♥!
Poste: Professeur
Sac à Dos:

MessageSujet: Re: Akiko Yoshida   Ven 30 Jan - 21:05

    Bonsoir.

    Je ne validerais pas ta fiche pour la simple et bonne raison que la moitié de ta fiche (surtout l'histoire) vient de Kobe High School.
    Tu es aussi Akiko (prédef') sur KHS, et donc, tu n'as pas le droit quand même de prendre la fiche et de l'utiliser sur un autre forum.
    L'admin de KHS sait qui tu es, et donc, elle te dit que tu dois retirer la fiche de Teddy School sinon, tu seras bannie de KHS et elle remettra la fiche en jeu.


    Donc, il faut que tu réecrives ta fiche.


Merci de ta compréhension.
Jun'

_________________


Invité, ne tente pas de prendre mon kit que l'on ma fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bearschool.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akiko Yoshida   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akiko Yoshida
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ayumi Yoshida
» Quand ma mémoire me ramène... (pv Ethel/Akiko)
» Yoshida Maï ~ Live on rain
» Souffle sur le monde.. Yoshida Toshiyoki. [Terminée]
» Sakura Yoshida - V2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teddy School :: Mon personnage-
Sauter vers: